Tribune Dijon Mag d’avril 2018.

Malgré la reprise annoncée, les chiffres de l’emploi présentés le mois dernier, ne sont pas bon pour Dijon, la Métropole et le bassin d’emploi Dijonnais (+ 2,6% en 2017 pour les catégories A, B et C).

Bien sûr Dijon présente traditionnellement un taux de chômage (8,1%) inferieur à la moyenne nationale. La présence d’emploi tertiaire et l’importance de l’emploi public avec la présence d’un grand nombre d’administrations d’état, hospitalière et des collectivités territoriales dû à notre position de capitale régionale nous en donne l’explication.

Si cette situation particulière est un formidable amortisseur en période de crise économique, le manque d’ambition dans le développement économique, conjugué à la lente et continue dégradation du tissu industriel depuis 2001 en font un  handicap en période de reprise.

En l’absence d’inversion de la courbe du chômage et contraint d’avoir à commenter chaque mois les mauvais chiffres du chômage comme Ministre du Travail sous la présidence de Hollande, notre maire, rebaptisé par ses détracteurs « Ministre du Chômage », doit une nouvelle fois faire face aux mauvais résultats de sa politique en matière d’emploi sur Dijon.

 

Franck Ayache, François Hélie.

Tagged: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *