Tribune : Dijon Mag de mars 2019

En cette période difficile pour les dijonnais où prédomine à juste titre le ras-le-bol fiscal, le groupe Construire Dijon Autrement réitère sa proposition faite depuis deux ans de baisser de 0,5 % par an les taux d’imposition de la Taxe Foncière (TF) et d’Habitation (TH). Nous pourrions le faire en cette période où la recette fiscale augmente plus vite que l’inflation. Pour preuve, cette année, le Maire de Dijon annonce une augmentation du produit des contributions directes (TF et TH) à + 2,2 % minimum, pour une inflation estimée à 1,3 %.

Nous préconisons cette baisse de 0,5 % par an des taux d’imposition afin d’effacer progressivement l’impôt dit « Rebsamen », c’est-à-dire la hausse de 5 % des taux votés en 2016 pour la désensibilisation de la dette toxique de Dijon.

Si le Maire refuse cette proposition au prochain Conseil municipal, nous en défendrons une autre déjà faite en conseil en mars 2017 pour les quartiers politique de la ville. À travers la commission d’évaluation des bases, nous proposons d’intervenir auprès de la direction générale des finances publiques, pour modifier provisoirement d’un ou deux points la classification des appartements et des maisons du quartier de la Fontaine d’Ouche, mais aussi des Grésilles. Cette opération aurait pour conséquence de diminuer le montant fiscal des bases locatives et par conséquent de faire baisser le montant de la taxe foncière acquittée par le propriétaire contribuable.

Par ces actions visant à redonner du pouvoir d’achat aux dijonnais, le groupe CDA s’engage en faveur de plus d’équité et de justice sociale.

 

Franck Ayache, François Hélie.

Tagged: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *