Tribune municipale de Dijon Mag de décembre 2018.

Début juin, la municipalité (PS) lance une plateforme participative avec la volonté affichée d’impliquer enfin les Dijonnais dans la vie publique. L’objectif de la majorité municipale étant d’obtenir des idées pour la ville et l’expression d’opinions sur les projets.

À la suite des travaux de piétonisation de la rue des Forges, avec pour seul aménagement de la rue l’habituel revêtement en béton bouchardé, une habitante, début septembre, lance une pétition adressée au Maire suggérant : « des arbres pour le centre-ville de Dijon » – Pétition cosignée par plus de 3 200 personnes. Le 17 septembre 2018, en réponse à cette initiative, dans Le Bien Public, F. Rebsamen en grand démocrate déclare : « Le cœur de ville est, et restera minéral ». Un véritable camouflet quant à la volonté de contribution des Dijonnais à la vie urbaine. Cependant, rebondissement le 6 novembre 2018, avec l’apparition sur le visuel provisoire de l’aménagement de la place Notre-Dame, de quatre arbres situés dans le prolongement de la rue des Forges. Ces arbres sont-ils une agrémentation purement esthétique pour rendre la communication municipale plus jolie ou un recul de F. Rebsamen sur ses affirmations ?

Cela tend surtout à confirmer l’absence inquiétante pour l’exécutif d’une vision globale et d’une réflexion préalable approfondie de l’aménagement urbain du centre-ville. La destruction du revêtement béton fraichement coulé pour y planter ces quatre arbres en serait la preuve. 

 

Franck Ayache, François Hélie.

Tagged: , , , ,

1 comment

  1. Garreau 9 décembre 2018 at 21 h 16 min Reply

    On a bien compris Rebsamen: Dijon minéral=Dijon béton! Ce que nous savions déjà!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *