Y avez-vous pensé ?… D’autres probablement !

Ces dernières semaines, le Président de la République et le Gouvernement ont relancé le projet de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. La France est l’un des rares pays d’Europe continentale  à ne pas avoir mis en place ce dispositif.

Au congrès du PS samedi dernier, Manuel Valls a promis d’engager ce prélèvement à la source. Une majorité de Français est favorable à cette mesure (alors que moins de 50% sont concernés !…)

Même si techniquement, le passage au prélèvement à la source n’est pas facile, il n’est pas impossible ! Il faut tenir compte du salaire mais aussi d’une multitude de critères. C’est pour cette raison que la déclaration de revenu sera maintenue.

Mais un des plus gros problèmes à régler, concerne l’année de mise en place du nouveau système.

Si actuellement, le versement de l’impôt se fait l’année suivant la perception des revenus, le prélèvement à la source se fait lui la même année que la perception des revenus.

Donc durant l’année de transition, il faudrait payer deux fois l’IR !

C’est irréaliste politiquement.

Mais d’autres solutions sont possibles : ne pas prélever l’impôt de l’année précédente. Impensable, vu la situation de ses finances, l’état ne peut se permettre un tel cadeau (en gros 70 milliards d’euros).

Autre solution, celle suggérée par le think tank socialiste, Terra Nova, et qui a les faveurs des « têtes pensantes » de Bercy : répartir sur 4 ans la perception de l’impôt dû sur les revenus de l’année précédant le passage au prélèvement à la source.

 Dur pour les contribuables mais…. cela procurerait un avantage certain pour l’état dont personne ne parle… Pendant ces quatre années, la recette de l’IR serait augmentée de 25% (en gros 20 milliards)…. Intéressante solution pour rentrer enfin dans les clous européens (déficit du budget inférieur à 3% du PIB)….

Vous n’y aviez pas pensé ! D’autres pensent pour vous.

Maintenant, amis contribuables, préparez-vous à une nouvelle ponction !

 

Collectif impôts-cible

Tagged: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *